Blog

Formulaire de recherche

Israel repeuple le Rwanda, l'Ouganda et le Sud-Soudan

Immigration – Le « deal » entre Israël, le Rwanda, l’Ouganda et le Sud-Soudan

 

israel-immigrés africains

L’immigration africaine en Israël provoque des réactions politiques bien différentes de celles rencontrées en Europe.

Le maire d’Arad, l’une des villes israéliennes qui interdisent l’entrée d’immigrés africains, a déclaré :

« Nous croulons déjà sous les cas sociaux, vous n’imaginez quand même pas que nous allons accueillir des centaines d’Africains chez nous ? Ce n’est tout simplement pas envisageable. »

Et l’Etat israélien a trouvé un accord avec trois pays africains, le Rwanda, l’Ouganda et le Sud-Soudan, pour leur envoyer les immigrés africains indésirables. Comment expliquer que ces trois pays acceptent qu’Israël leur livre ces immigrés africains qui ne sont pourtant pas leurs ressortissants ? Parce qu’Israël paye pour cela. Il est question de millions de dollars et de matériel militaire israélien livrés à ces trois pays pour se débarrasser chez eux de ces immigrés africains bien encombrants.

Source: MPI, http://www.medias-presse.info/immigration-le-deal-entre-israel-le-rwanda...

Ndrl:

 

Recrute-on des mercenaires bon marché pour Kigali?

Que signifie ce deal qui envoie des immigrés dans les pays qui ne font que guerroyer depuis 30 ans? Les analystes ne nous diront pas après coup que c'était une autre façon de recruter des mercenaires bon marché?

Alors que le Rwanda ne sait pas négocier le retour de ses millions de réfugiés éparpillés partout dans le monde, il accueille les immigrés qui sont de trop en Israël ! Ce deal ne peut pas être innocent. Cherchons l'erreur.

Qui veut bien nous dire où est prévue la prochaine guerre pour Kigali? Les soldats de l'empire sont déjà à l'Est, ils ne peuvent pas attaquer le nord partie à l'accord de repeuplement, il ne reste plus que le sud, le Burundi et l'Est, la Tanzanie. Espérons que les pays concernés et les préventeurs onusiens de la paix sont capables d’analyse préventive et sauront nous éviter le pire.

----------------------

Archives-d'afriquecentrale, 29.09.2015

À propos Editor